« Tout ce qui se fait de sérieux ou d'important en réunion, dans ce monde, se fait secrètement ». Fernando Pessoa

«  O homme, regarde-toi, tu as en toi le Ciel et la Terre » Hildegarde de Bingen

    Gageons que Le Trésor caché, lettre ouverte aux francs-maçons et à quelques autres de Michel Maffesoli se verra décerné de prestigieuses récompenses d'ici la fin d'année lors des salons du livre maçonniques. S'il est un livre qui met en lumière les potentialités de la franc-maçonnerie loin des clichés habituels de ses thuriféraires comme de ses contempteurs, c'est bien celui de ce philosophe et sociologue qui a consacré son œuvre à l'imaginaire contemporain et à la définition du paradigme post-moderne.

     Dans son avertissement, Michel Maffesoli nous rappelle d'emblée qu'en cette période de vilénie et d'atonie, « le seul stimulant qui vaille est de savoir dire les idées de l'époque ». Pour lui, la franc-maçonnerie possède ce trésor caché où puiser pour comprendre la postmodernité : démarche initiatique des voyages, idéal communautaire, solidarité fraternelle, tolérance et relativisme sont autant de « petits faits significatifs caractérisant l'humanisme authentique ». Ne croyant pas à l'efficacité des explications pédagogiques, Michel Maffesoli se contente modestement de semer quelques germes dans l'esprit d'un lecteur passant ainsi d'initié à initiateur.

LE TRÉSOR CACHÉ.

     Dans son introduction, il rappelle la nécessité de « manifester un dégoût décidé vis-à-vis de tous célébrant, sans discernement, les idées convenues » et vous conviendrez sans peine qu'à la lecture des forums internet, des discussions de café du commerce ou de salon mondain, peu nous en sont épargné. C'est ainsi que l'on peut espérer saisir la vie courante,  les rapports secrets et signifiants s'établissant entre tous les éléments d'un réel polysémique, le principe de tout étant dans la relation qui fait que chacun se sent de plain-pied avec ce qui l'entoure et comprend la complexité de l'entièreté humaine grâce au partage des affects, « affectatio societatis d'antique mémoire ». Ayant saisi où se nouaient les rapports secrets d'une telle reliance au XVIIIème siècle, la franc-maçonnerie  a été en phase avec l'esprit des temps modernes et a pu au XIXème exercer une réelle influence sur le devenir social. Si elle a su lutter contre les dogmatismes, l'obscurantisme et le fanatisme « en privilégiant l'éducation au moyen du rationalisme en vue d'un progressisme indéfini, ce tripode fondateur d'un contrat social a fait son temps.

     Pour Michel Mafesoli, il est aujourd'hui nécessaire de repérer les formes que prend l'imaginaire postmoderne, la vie secrète et cachée qui forme le fond (fonds) de la société contemporaine. En sachant, selon la tradition, « savoir lire, c'est-à-dire déchiffrer ou épeler la rhétorique sociale du moment ». Par fidélité aux racines,  par son « enracinement dynamique », la franc-maçonnerie peut espérer donner quelques indications pour entreprendre la quête toujours renouvelée de ce qui est. En repérant et accompagnant le nouveau tripode à l'oeuvre aujourd'hui dans la société officieuse : repérer l'appétence pour l'initiation, montrer que cela se fait en fonction de l'émotionnel et ce, en usant d'une philosophie progressive. Et voila en quoi, selon cet esprit alerte, « la franc-maçonnerie sera en phase avec l'esprit du temps et pourra redevenir le centre de l'union qui est son essentielle vocation ».

      Parce que ce livre m'apparaît comme un de ceux qui se méritent particulièrement, se lisent et se relisent sans en entamer la pregnance, parce que comme les commentaires borgésiens, il faudrait pour le commenter entièrement autant de pages qu'il en a fallu pour l'écrire, parce qu'il possède une profondeur que je n'ai pas, je vous invite à découvrir sans plus tarder cette lecture si roborative par les temps qui courent et qui ne courront désormais plus sans vous grâce à lui...

LE TRÉSOR CACHÉ.
Lettre ouverte aux francs-maçons et à quelques autres.
            Michel  Maffesoli               

Editions Léo Scheer
parution 04 mars 2015
   192 pages
    19 euros