Eric Albert, dessinateur des aventures du commissaire franc-maçon Antoine Marcas, a de nouveau accordé une interview à Lettres Maçonniques pour la parution du premier tome de Le Frère de Sang et offert une planche du deuxième en avant-première. Qu'il  soit ici chaleureusement remercié pour sa disponibilité, sa promptitude et sa générosité. Un grand merci également aux éditions Delcourt.

 

Lettres Maçonniques : Quelles sont les nouveautés apportées au personnage de Marcas dans ce premier tome ?

Eric Albert : Je n’en ai pas vu de fondamentales. En tout cas, en ce qui concerne la psychologie du personnage. Il reste le même, avec ses problèmes de couple, ses doutes malgré son apparente solidité. En ce qui concerne la reprise graphique, c’était un peu la quadrature du cercle. Le faire un peu évoluer, bien entendu sans s’éloigner trop du physique mis en place par mon prédécesseur, Gabriele Parma. Aussi, lui donner une garde-robe plus éclectique, et souvent plus décontractée.

L.M. : Qu'est-ce qui vous a plu dans cette nouvelle aventure ?

Eric Albert : En dehors de l’intrigue, que j’avais appréciée à la lecture du roman, le bon équilibre entre la partie contemporaine et la partie historique. Et, petit plaisir personnel, celle-ci se situe au Moyen Age. C’est une période que j’apprécie, comme d’ailleurs beaucoup de dessinateurs ; ça donne des possibilités graphiques, visuelles, très riches.

Photo 1 Éric ALBERT

 L.M. : Quelles sont vos relations avec le duo Giacometti et Ravenne ?

 Eric Albert : Sans langue de bois, je pense que nous apprécions mutuellement notre travail. Je les ai peu rencontrés, mais nous communiquons évidemment par mail et téléphone. J’ai découvert deux personnes très sympathiques, et surtout qui n’ont pas du tout la grosse tête, malgré le succès de leurs romans. Et qui ne m’ont jamais pris pour un simple « exécutant ». Bien au contraire, ils sont à l’écoute de toute proposition de mise en scène, d’adaptation de leur idée visuelle première de leur scénario.

L.M. : Quand pourrons-nous découvrir le prochain tome ?

Eric Albert : Normalement, en janvier 2016.

L.M. : Quels sont vos autres projets ?

Eric Albert : Prendre le temps de finaliser un projet personnel. En tant que dessinateur et scénariste. Et que je continue à étoffer depuis… des années. Autrement, développer la structure d’une belle expérience, débutée il y a un an à Limoges, l'École du Crayon de Bois. Ecole de bande dessinée, de comics et de mangas, co-créée avec deux dessinateurs limougeauds, Jérôme Fournol et Rémy Laucournet.

p10 120

 

Le frère de Sang 1/3

Editions Delcourt

14.50 €

http://www.editions-delcourt.fr/serie/marcas-maitre-franc-macon-3-le-frere-de-sang-1-3.html