« Le Rite Ecossais Ancien et Accepté est beauté et mystère, ouverture à la transcendance pour celui qui le souhaite ».

 

     Le R.E.A.A.  a suscité depuis longtemps de nombreux livres tant d’approche historique que passés par le prisme de diverses sciences humaines. Parallèlement à ces études universitaires, on trouve de nombreux livres de francs-maçons offrant une vision et un vécu de l’intérieur. Tel est le cas de l’ouvrage de Jean Bartholo intitulé Méditations sur les Hauts Grades du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

     L’auteur ne s’est pas cantonné à une caractéristique des grades allant du 4ème au 33ème mais les a inscrits dans une réflexion sincère sur sa quête initiatique tout en les présentant de manière claire et pédagogique. Chaque grade est ainsi éclairé par une mise en contexte au sein de la « geste » écossaise, de repères tels que signes, symboles et gestuelle et par les enseignements qu’il induit.

     A cela s’ajoutent quelques intermèdes où Jean Bartholo  propose une réflexion sur les rapports du temps et de l’espace, l’essence des rituels ou la dialectique entre l’être et le faire. Toute la  « spiritualité » du R.E.A.A. est ici rendu manifeste en tant que travail de l’esprit sur lui-même aussi loin des dogmes que proche de la libre recherche qui en fait la spécificité.

     Une recherche spirituelle qui ne s’inscrit pas, malgré l’imprégnation de la culture biblique dans le R.E.A.A., dans une perspective théiste, et qui n’est pas indifférente à la réalité contingente d’un homme immergé dans son époque, préoccupé par la place de l’homme dans un univers mondialisé et à égale distance de la foi et du doute.

 

     Jean Bartholo invite donc le lecteur à se demander en quoi les hauts grades sont nécessaires au Maitre Maçon et à parcourir la distance qui sépare l’initiation virtuelle de l’initiation effective où chacun est appelé à devenir pleinement soi-même. Les nouveaux éléments d’initiation des hauts grades vont représenter un chemin de perfectionnement où le visible se connaît par l’invisible et celui-ci à partir des symboles que sont les choses visibles. Le symbole peut ainsi faire comprendre les mystères des rituels qui procurent un changement complet de plan de conscience, cette deuxième naissance qui est le but de l’initiation.

     C’est pourquoi Jean Bartholo jette moins un regard rétrospectif sur le passé que prospectif sur l’avenir du monde et de l’humanité et présente les hauts grades comme résolument modernes.  Parce qu’ils nous emmènent là où nous n’avions pas prévu d’aller, rendent possible l’ouverture infinie de la conscience de soi au mystère des origines de l’univers  et nous font comprendre l’enjeu de l’effort devant nous conduire à l’accomplissement personnel et social de l’humain. Une démarche dans laquelle chaque grade contient le principe d’une perfection supérieure et, en développant nos rapports de justice et d’amour avec autrui, en ouvrant à l’intelligence de l’Esprit les cœurs endurcis, nous fait grandir en humanité et rassemble ce qui est épars.

Une vidéo d'interview de Jean Bartholo est disponible sur Hiram.be à l'adresse suivante : http://www.hiram.be/un-livre-un-auteur-jean-berthelo/

 

Méditations sur les Hauts Grades

du Rite Ecossais Ancien et Accepté

Editons Télètes

28 €