Il n'est pas nécessaire qu'un auteur comprenne ce qu'il écrit. Les critiques se chargeront de le lui expliquer.

Abbé Antoine Prévost

 

Le livre d’Alain Roussel, Symbolisme et méthodologie en franc-maçonnerie, attire tout d’abord par son titre alléchant, sa couverture faisant la part belle aux outils traditionnels du franc-maçon mais comme le dit l’adage : « Ne jugez pas un livre sur sa couverture ».


    Si cet ouvrage, premier d’une série de huit annoncés, permet bien d’approcher certains aspects de l’étude du symbolisme et de la méthodologie utilisée par les Francs-Maçons, les sept chapitres qui le composent (Esotérisme, la gnose et le gnosticisme, Initiation, les symboles, les mythes, le sacré et les rites, la fraternité) ont l’air parfois d’un joyeux fourre-tout où se mêlent des citations d’auteurs ou de sites sans référence précises et souvent contradictoires, des titres, sous-titres et sous-sous titres aux polices de caractères aussi variées qu’un diaporama de collégien et où les coquilles et les fautes d’orthographe à chaque page font que l’on se demande  si l’auteur emploie un logiciel de traitement de texte récent et l’éditeur un correcteur.

    Le Mercurien, dans sa grande cruauté si peu maçonnique et consensuelle, ne résiste pas à une citation qui fait se demander comment l’on peut vivre au sein d’autant d’allégories et comment l’on peut éclairer le lecteur avec un style quelque peu ampoulé :

    « [Le langage des oiseaux] qui peut à (sic) priori apparaître comme trivial, est pourtant celui utilisé par les constructeurs de Cathédrales pour dissimuler dans les sculptures et les vitraux de ces édifices, les enseignements majeurs de l’Alchimie qui ne doivent être approchés que par des Initiés.

     J’ai ainsi eu le bonheur que lecture me soit faite par un Alchimiste, du grand portail  et du portail des Alchimistes (???) de Notre Dame de Paris, ainsi que des vitraux alchimiques de l’Eglise Saint-Etienne-du-Mont, près du Panthéon… »

    A part cette forme un peu déroutante, le fond a du bon et le maçon curieux de tout, c’est-à-dire vous et moi, pourra y butiner précieusement (sans jeu de mots) avant d’essaimer ailleurs.

Et c'est ainsi que... l'on attend mieux pour la suite des sept numéros.

  • Liberfaber
  • Paru le : 03/06/2013
  • ISBN 9782365800747
  • 19 euros