"Un Giacometti (et Ravenne), ça n'a pas de prix". 

(page 32)

 

     Le deuxième volume du Rituel de l’Ombre, dessiné par Parma, laisse autant sur sa faim que l’Inferno de Dan Brown et l'on en regrettera d'autant l'absence de parution d'un Marcas estival. 

BD. Le Rituel de l'Ombre, tome 2, la critique

ISBN 9782756021423

14.5 €

     Le passage du roman à la BD s’avère des plus réducteurs avec des scènes sanglantes, des flash-backs faisant nettement moins voyager l’imagination que dans le roman, des fonds rouges pour les scènes d’action laissant dubitatifs, des personnages aux traits anguleux et des bulles dont l’utilité reste également à démontrer, tels les BLAM ! des pages 6, 25, 26 ou 49 qui font avec d’autres onomatopées du même acabit (BLAM BLAM, PFFFFT, THUD aux significations diverses…) beaucoup de bruit pour rien.

    On ne s’appesantira pas et on attendra patiemment 2014 pour la version de Frère de sang dessinée par Eric Albert qui a déjà commis Corpus Christi et le Secret des Papes. Pour vous faire patienter une planche à découvrir avant l’heure avec l’aimable autorisation des éditions Delcourt.

Retrouvez cette planche en grand format en cliquant sur le lien suivant : 

http://p1.storage.canalblog.com/10/89/1115568/87012068.jpg