"Comprend l’œuvre du géomètre et tu sauras".

Michaël Maïer, Atalante fugitive, XXI.

 

    Parmi les parutions, souvent ineptes, de livres sur le tarot de Marseille, l’ouvrage d’Hubert Dufresne Le Temple du Tarot, Essai sur le symbolisme architectural et initiatique du tarot,  paru en juin chez Dervy, mérite une attention particulière aussi bien pour le cherchant maçonnique que profane.

    Véritable jeu du hasard et de l’amour, le tarot de Marseille est un de ces jeux infinis évoqués par  James P. Carse dans Jeux finis, jeux infinis, Le Pari Métaphysique du joueur (Seuil, 1988) que la voyance ramène à un jeu fini quand il s’agit d’apprendre à se connaître et d’avoir le désir de connaissance, deux préoccupations éloignées de celles des diseurs de bonne aventure essaimant dans une société en mal de repères et affectionnant le prêt-à-penser.

    Approfondissant avec érudition l’organisation du tarot, le sens du jeu, l’initiation aux petits et grands mystères qu’il permet, Hubert Dufresne nous fait découvrir le secret du tarot, son symbolisme ésotérique et son architecture en s’appuyant sur les dessins de Villard de Honnecourt, maître constructeur du XIIIème siècle, censé être relativement connu des francs-maçons, ainsi que sur les 22 lames majeures du plus ancien tarot de Marseille complet de Jean Jodal (1701).

    Si l’on en croit la première Epître aux Corinthiens (III, 16), « le temple de Dieu est sacré et ce temple, c’est vous » et Hubert Dufresne se penche avec bonheur sur le symbolisme et l’organisation des lames mineures et majeures, s’appuyant notamment sur le carré magique de 17 pour représenter le temple et son orientation dans la « voie du ciel » et nous livrer de sidérantes surprises.

     Au terme du voyage, le lecteur pourra poursuivre de jouer avec l’autre pour aller à sa rencontre et à celle du monde en ayant compris qu’il n’y a pas de règles, de méthodes de tirage ou d’explications prédéfinies. Pour l’auteur de ce livre ardu mais passionnant « les interprétations que l’on fera seront des histoires qu’on se raconte pour le plaisir de se les dire, et les interprétations ne seront pas des histoires qui ont des significations, mais des histoires qui donnent des significations, des histoires qui font sens » car au domaine du hasard et de l’amour, rien n’est jamais joué d’avance.

    On n'aura donc qu'un seul regret, la discrétion des commentaires sur cette parution à une notable exception près, celle de AJL ( ?) sur le site de l’Institut Maçonnique de France. A découvrir aussi de toute urgence pour comprendre l’intérêt de cette lecture pour les francs-maçons et leurs frères profanes.

http://i-m-f.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=176%3Ahubert-dufresne-le-temple-du-tarot-9782844549877&catid=44%3Avient-de-paraitre&Itemid=90&lang=fr

Et c’est ainsi que Le Monde est grand

 

ISBN 9782844549877

Dervy, 20 €.