Aimé Imbert

Les Loges maçonniques lyonnaises au XVIIIe siècle

 

     Un ouvrage historique ambitieux d’Aimé Imbert qui retrace, au terme de plus de dix ans de recherche, la vie des loges maçonniques lyonnaises au cours du XVIIIème siècle. Des noms prestigieux émaillent ces pages comme Willermoz, Cagliostro, Martinès de Pasqually ou Saint-Martin qui reprennent vie en compagnie de maçons plus obscurs.

     Une avancée majeure dans l’histoire de la Franc-Maçonnerie lyonnaise effectuée  à partir d’archives locales publiques et privées, privilégiant les documents authentiques. Un travail confortant ou contestant certaines affirmations des auteurs ayant traité ce sujet, répondant à de nombreuses questions restées ouvertes, ramenant certaines légendes à leurs dimensions historiques.

 

     Les Loges Lyonnaises au XVIIIe siècle : Éditions Le Temps des Pierres. Préface de Pierre MOLLIER, directeur de la Bibliothèque du Grand Orient de France et du musée de la Franc-Maçonnerie.
332 p. Avec un CD comprenant 62 photos de documents originaux, et la liste détaillée des 2026 Francs-maçons, ayant appartenu à une Loge lyonnaise durant le XVIIIème siècle, identifié à ce jour.

 

     Ancien cadre de l’industrie, Aimé  Imbert consacre l’essentiel de son temps  libéré à la recherche historique, principalement sur la Franc-maçonnerie.  Après de nombreux articles dans des revues spécialisées, un premier ouvrage, aujourd’hui épuisé, paraît aux éditions Bellier en 2002, Vienne et la Franc-maçonnerie, 1781-1947.

 

Un ouvrage à commander au prix de 35 € (plus les frais de livraison)

sur le site des Editions Le Temps des Pierres

http://editionsletempsdespierres.fr/