Les séances de Dédicaces d’avril chez Detrad (Rue Cadet à Paris) vous permettront de rencontrer

Magali Aimé, Pierre Audureau le jeudi 18 avril 2013,

Laurent Kupferman et Emmanuel Pierrat le jeudi 25 avril 2013

Jeudi 18 avril 2013 à 17 heures 30 :

« Entrer en franc-maçonnerie », une démarche importante qui demande réflexion, patience et motivation. L’initiation n’est pas un acte anodin, elle engage le profane sur un chemin parfois difficile, parfois contraignant mais toujours enrichissant. Cet ouvrage a pour objectif d’aider le profane qui souhaite être initié à comprendre le processus de sa démarche et à savoir à qui il doit s’adresser. Il aura un aperçu de ce qui va suivre lorsque son souhait sera devenu réalité.
Cet ouvrage dévoile aussi une partie des interrogations des maîtres face à une demande d’initiation et face à la responsabilité qui leur incombe. Entrer en franc-maçonnerie : quel profil, s’adresse aux profanes qui démystifieront cette association dite mystérieuse, ils découvriront que la franc-maçonnerie n’est pas si mystérieuse qu’on le dit. Quant aux initiés en charge des enquêtes, ils y retrouveront leurs doutes et la difficulté à recruter celles et ceux qui ont « Le » bon profil.

La planche est un acte incontournable et important dans le travail maçonnique. Ni discours ni dissertation, ni exposé ni confession, elle est quand même un peu tout cela à la fois. C’est dire sa complexité. C’est un travail délicat, qui doit être accompli par des non spécialistes. Elle est très prisée et redoutée à la fois, par tous les maçons. Ce livre a pour objectif d’aider à la maîtrise de cet art passionnant mais difficile.

Jeudi 25 avril 2013 à 17 heures 30 :

Paris la franc-maçonne, Paris l’insoupçonnée. Marquée par une empreinte forte de la franc-maçonnerie, la capitale donnée à voir dans cet ouvrage nous est révélée d’un oeil neuf. On y découvre que les plus célèbres monuments parisiens sont couverts de symboles hermétiques invisibles pour celui qui ne prend pas le temps de les observer différemment, ainsi que les nombreuses statues de « maçons » célèbres, les lieux de promenade et parcs parsemés de signes et symboles qui rappellent la puissance et le rayonnement de la confrérie. Ce livre, qui fait l’objet ici d’une nouvelle édition revue et augmentée, s’adresse aussi bien aux initiés qu’aux curieux.

On entend et on lit des choses sur la Franc-maçonnerie. Des vérités, des inepties, des folies. Nous avons voulu apporter notre pierre, à l’édifice que les Francs-maçons ont pu bâtir à travers le temps . Nous avons essayé, comme dans nos précédents ouvrages, de coller aux faits historiques, sans chercher à enjoliver, ni esquiver . Nous espérons que les lecteurs trouveront là matière à porter un regard différent sur l’action de la Maçonnerie française.

Ce livre rassemble une cinquantaine de textes d’écrivains, artistes, hommes politiques… ayant écrit de manière plus ou moins explicite sur la franc-maçonnerie : Laclos, Goethe, Casanova, Dumas, Kipling, Jaurès, Pierre Dac… et bien d’autres encore.

Ces textes sont tirés d’archives inédites (notamment celles du Grand Orient, revenues en France après leur saisie par la gestapo et le KGB), de revues occultes, ou d’œuvres célèbres dont nul n’avait jusqu’à présent dévoilé la dimension maçonnique. Chaque texte fait d’abord l’objet d’une présentation succincte (vie de l’auteur, contexte de l’époque…). Des explications détaillées livrent ensuite la clé des symboles et des références maçonniques, signalés dans l’extrait cité par un astérisque.

Le mystère qui entoure cette institution multiséculaire alimente toutes sortes de fantasmes. Une société secrète héritière de savoirs ancestraux ? Une philosophie ? Un réseau d’influence ? Une secte ésotérique ? Entre les mythes colportés par les maçons eux-mêmes et les thèses défendues par les conspirationnistes de tous poils, il est parfois difficile de démêler le vrai du faux… Initiés ou non, Emmanuel Pierrat entend nous aider à y voir plus clair.

Il s’empare des idées reçues pour leur tordre le cou. On découvre ainsi pourquoi l’on ne peut dire que la Révolution française est le fruit d’un complot maçonnique, mais aussi ce que doivent Le Livre de la jungle de Kipling ou le scoutisme à l’art royal. Du mystère de ses origines à la question de son implantation dans le monde aujourd’hui, Emmanuel Pierrat dresse, de l’intérieur, le portrait nuancé d’une institution plus surprenante que celle que l’on se plaît souvent à imaginer.